Photos floues

Lentille simple - Racines I
Certains projets photographiques naissent de manière impulsive. Ils s'imposent à l'improviste avec tyrannie dans le regard du photographe et prennent des développements inattendus.

Dans Ses éternelles promenades entre les montagnes et les vallées, à cheval sur la Ligurie (Italie) et la Cote d'Azur, Pierre VIROL a recherché des lieux enchantés à immortaliser par ses photographies, là où la nature a pu s'exprimer librement en donnant le meilleur d'elle-même.

Le premier lieu entre tous a été le jardin Hanbury en Italie, créé en 1867 à Vintimille de la passion pour la botanique d'une famille anglaise, dans lequel est présent un des plus importants exemplaires de Ficus Macrophylia. Certains de ces monuments de la nature se trouvent aussi à Bordighera, toujours en Italie, où ils trouvent toute leur expression.

Les racines de ces ficus se développent de manière surprenante depuis les branches et forment des colonnes qui rejoignent le sol en se transformant anatomiquement et physiologiquement en troncs supplémentaires qui supportent l'arbre.

Ce sont donc les racines qui sont les véritables protagonistes de ce monument naturel.

La chose la plus intéressante est cependant qu'au moment où ces racines sont transformées en images, elles acquièrent des formes lointaines du sujet de départ.
On peut entrevoir des corps humains entrecroisés ou emmêlés, des organes féminins ou des profils de personnes.

L'imagination du spectateur ne pourra qu'être capturée et stimulée par chaque photographie et innombrables seront les interprétations .....

Valentina SCIARRA.